top of page

Joséphine Declerck, créatrice de LOV+R

LOV+R (prononce LOVER) offre les premières love capsules pour festivals avec un app de rencontre pour la communauté sex positive, associée. Nous développons également SELF LOV+R, les premiers kits pour adapter les toilettes des espaces publics et des bureaux, en espace où les femmes peuvent "se détendre" tranquillement et sereinement.

Joséphine Declerck, créatrice de LOV+R

En quoi votre produit est-il innovant ?

Nous offrons à la fois des produits innovants, uniques, attachés au mouvement sexpo, contribuant pour l'émancipation sexuelle des femmes avec des designs recherchés et atypiques.


Pourquoi avoir choisi d'entreprendre dans la SexTech ?

Nous sommes profondément convaincus que pour faire avancer la cause des femmes et le "women empowerment", les femmes doivent apprendre à jouir mieux, plus souvent, dès leurs premiers rapports sexuels, seules ou avec partenaires.


Aujourd'hui, une adolescente qui se masturberait 3 fois par jour serait vue comme anormale alors que c'est tout à fait accepté pour un adolescent.


Lors d'un rapport sexuel "casual", un homme jouit à 80% alors qu'une femme est à 40%... et non l'anatomie féminine n'est pas responsable puisque la science a prouvé qu'une femme peut jouir en 4 min, comme une homme, lorsqu'elle est "correctement" stimulée.

Une femme qui jouit est une femme qui connait son corps, qui s'écoute, qui connait ses besoins, et qui peut redéfinir la place de ses partenaires dans sa vie. L'émancipation passe aussi et peut-être surtout par la sexualité.

Pourquoi selon vous est-ce important que ce secteur se développe en France ?

Parce que le monde nous regarde. Nous sommes en pointe sur ces questions. Seules quelques régions comme les pays scandinaves, l'Islande ou peut-être la Californie réfléchissent à ces questions comme nous le faisons. Mais la France a clairement un rôle important à jouer et encore une fois, ces questions vont bien au-delà du bien-être sexuel. Ce sont de réelles questions de société qui redéfinissent le rôle des hommes et des femmes.


Comentários


Os comentários foram desativados.
bottom of page