Marine Duprat, CURL

En quelques lignes, CURL...

est une application qui permet aux femmes de se réapproprier leur cycle menstruel et de savoir dans quelle phase elles se situent, au jour le jour, grâce à un algorithme qui prend en compte le moyen de contraception utilisé par chacune et les symptômes associés.


Cet outil a pour objectif d’aider à mieux se comprendre et in fine de trouver des outils qui permettent de tirer le meilleur parti sur chacune des phases afin d’optimiser tous les aspects de la vie. L’application est une sorte de « boite à outils » remplie de contenus pratiques (médicaux, alimentaires, sportifs, de bien-être, etc.), présentés dans une métaphore visuelle autour de la thématique du surf.


Portrait Alixe Moujeard, Fondatrice Éditions Désclics
Marine Duprat, créatrice de CURLE

Qu’apportez-vous à la sexualité ?

CURL contribue à faire de la révolution numérique et technologique un outil puissant de transformation de notre société au service de l’humain, du social et du durable. Avec la crise sanitaire les femmes ont dû apprendre à se créer un univers numérique qui leur permette réimplanter les thématiques fortes de leur vie : les relations aux autres femmes, le développement personnel, le sport, l'alimentation, etc.


C'est le sens même de CURL que de favoriser ces aspects de soutien moraux et d'entraide féminine tout en permettant de faire accélérer la transition vers une société plus durable et responsable.


CURL a pour ambition d’avoir un impact sociétal positif en :

  • Apportant du savoir et de la connaissance aux femmes : sur le cycle hormonal, le fonctionnement des hormones féminines et les impacts quotidiens ;

  • En sortant d’une vision masculiniste de la procréation liée aux périodes de fertilité pour développer une vision holistique d’un schéma biologique qui permette d'introduire une nouvelle harmonie dans la vie reproductive des couples

  • En se positionnant comme un point d’entrée et d’ouverture de dialogue sur les problématiques médicales liées aux attributs de la féminité

Cette connaissance a vocation à permettre à bon nombre de se libérer des croyances, des préjugés, et de redéfinir des normes, en affirmant son identité. Ceci afin de valoriser la confiance en soi des femmes et d'avoir un impact positif transversal vers un bien-être personnel.


Pourquoi avez- vous choisi d’entreprendre dans le domaine de la FemTech ?

J'ai décidé d'entreprendre dans ce secteur après avoir appris de moi et de mes erreurs et en ayant l'envie de partager mes apprentissages.


En tant que sportive de haut niveau, je me suis en effet rendue compte que de la compréhension de soi et de son fonctionnement hormonal notamment, découlait énormément de choses, qu'on pouvait soit ignorer, soit subir, soit s'approprier. J'ai choisi cette troisième dimension afin d'optimiser ma vie puis j'ai décidé de partager cette expérience de dingue autour d'une application facile à utiliser ;o)


Aujourd'hui, j'ai la volonté de créer un réseau de partenaires autour des questions liées à la cyclicité et de développer des partenariats commerciaux. Pour moi SexTech For Good représente l'ouverture sur un milieu d'entrepreneuses qui j'espère trouveront un intérêt à mutualiser leur projet avec le mien ;o)


Pourquoi selon vous est-ce important que ce secteur se développe en France ?

Je crois sincèrement que ce secteur est un secteur d'avenir. Il n'y a qu'à regarder les chiffres relatifs à la croissance du marché américain dans ce secteur pour s'en convaincre. Et c'est une excellente nouvelle ! car je suis persuadée que plus les femmes se réapproprieront et affirmeront ce qui les différencie des hommes, plus on valorisera ces compétences et plus on fera avancer la société dans ses moeurs.


3 mots pour définir la SexTech ?

#sororite #emancipation #autonomiegynecologique