top of page

JOG, tu bouges, tu dates !

JOG, c'est une application dédiée aux célibataires qui ont vraiment envie de se bouger pour faire des rencontres. Maxime Marques, cofondateur nous en dit plus sur cette app qui privilégie les pas aux swipes.


En quelques mots, peux-tu nous présenter Jog ?

JOG est une application de dating née à Toulouse en 2023. Nous encourageons les célibataires à se bouger dans la vraie vie pour faire de nouvelles rencontres, en convertissant leurs pas du quotidien en crédits in-app, les jogz. Ces jogz sont la monnaie ultime sur notre application puisqu’ils permettent d’accéder à absolument toutes nos fonctionnalités.


Notre concept, basé sur le mouvement, et notre communication globale ont un point commun, notre mission. Celle de mettre en avant les personnes qui se bougent réellement dans la vraie vie pour faire des rencontres. C'est ce qui est visible aujourd'hui grâce à la conversion des pas en crédits et à notre algorithme qui met en avant les personnes qui se bougent le plus, c'est ce qui sera visible demain en permettant aux utilisateurs d'indiquer leurs prochains lieux de sortie et de voir quels sont les autres célibataires qui indiquent s'y rendre également.


Nos fonctionnalités sont pensées de manière à encourager les célibataires à faire un pas l'un vers l'autre, notre seul système de Like a été pensé dans cette optique. Avec une nouvelle fonctionnalité qui est imminente, tournée autour des évènements, des sorties, nos utilisateurs pourront indiquer leurs prochains lieux de sortie, voir qui sont les autres célibataires qui s'y rendent également, et matcher avec ces personnes.


Ce que nous voulons, c'est être l'application qui fait bouger les célibataires en leur disant que leur prochaine belle rencontre n'est qu'à quelques pas d'eux !

Comment est née l’idée, le projet ?

JOG, à la base, c'est un projet qui a pour vocation de décloisonner les entreprises en faisant rencontrer, grâce au sport, les différents employés de différents services, qui la plupart du temps ne se connaissent pas à cause de quelques murs. Nous avons souhaité développer cette idée pour le plus grand public autour d'une thématique bien différente, celle du dating. D'abord axé très sportif en convertissant les km courus, nous avons pivoté pour proposer une appli qui convertit tous les pas du quotidien en "dates".


Selon une récente étude, le sport serait à l’honneur dans les tendances dating de 2024. A priori il serait important de pratiquer un sport avec son partenaire, en particulier parmi les célibataires de la génération Z et chez les milléniaux Est-ce que l’app a été construite pour eux ?

Nous encourageons évidemment toutes les générations au mouvement. Faire du sport, marcher plutôt que de prendre la voiture, toutes les actions qui incitent à se bouger sont encouragées avec JOG. Se bouger pour aller à une soirée parce que je sais que d'autres célibataires s'y trouvent, c'est aussi une autre (très) bonne raison de se bouger, et c'est ça aussi, JOG.


D’autres études montrent aussi une fatigue du swipe infini et les conséquences sur la sexualité et la santé mentale. Qu’en penses-tu ? Est-ce pour répondre à ça que Jog mise sur la santé et le réel ?

Notre système, basé sur les jogz gagnés grâce aux efforts du quotidien, c'est notre réponse à cette problématique. Aucune action sur JOG n'est donnée à l'utilisateur, il les aura gagnées à la sueur de son front, à l'usure de ses chaussures, à l'effort minime même de sa petite balade dominicale. Mais dans tous les cas, il aura gagné ses jogz qui lui permettront de Liker un profil, de découvrir qui l'a liké, de découvrir le mood d'une personne, etc... 


Si je te dis tout ça, c'est parce que l'utilisateur va bien faire attention à comment dépenser ses jogz, il va devoir marcher à nouveau pour en gagner d'autres, alors oui, il fera plus attention aux likes qu'il envoie. Ainsi, on veut améliorer la qualité des rencontres, des "swipes", des dates, pour ne pas être dans la même logique que les applications catalogues ou supermarché (comme celle avec la flamme par exemple).


L'équipe JOG
L'équipe JOG

Votre application a été lancée en mars 2023. Quels sont les premiers retours et la suite ?

JOG a un an, c'est encore un bébé ! Mais un beau bébé puisque nous avons déjà plus de 20 000 utilisateurs. Et notre communication très fun, décomplexée, ouverte, éducative, sur des sujets autour du dating, du sexe, des relations... plaît beaucoup! Sur Instagram nous avons déjà plus de 75 000 abonnés, sur TikTok plus de 55 000 abonnés. Notre dernière grosse vidéo (grosse production avec 0€ de budget on en est assez fier) a fait plus de 50 millions de vues tous réseaux confondus. Et les premiers retours sont ultra positifs, le concept de se bouger pour faire des rencontres.


L'application est ludique, simple, elle va s'améliorer drastiquement dans les prochains mois et c'est grâce à nos retours utilisateurs tout ça. Elle va s'améliorer grâce à l'ajout des fonctionnalités discutées plus haut comme les événements pour faciliter les rencontres, grâce à de nouveaux designs, etc...


Quels sont les freins que vous avez rencontré (dég, financements, com…) ?

Notre première difficulté, c'est le développement de l'application qui a été long, plus d'un an pour sortir une première version. On a absolument tout internalisé, c'est extrêmement confortable aujourd'hui car nous maitrisons tout, mais ça nous a aussi pris beaucoup d'énergie et de sacrifices.


La partie financière est également un sujet important, nous sommes une startup, nous n'avons pas souhaité créer une cash machine avec JOG pour se concentrer sur l'acquisition utilisateurs, et tout le challenge en 2024 maintenant est de transformer notre belle application en une entreprise rentable (challenge accepted).


Autre difficulté, la communication car nous avons (peut-être) tout testé, et ce n'est que très récemment que nous avons trouvé un canal de communication ultra efficace, la production de vidéos en interne, ludiques, funs, sur nos sujets, nos thématiques. 


Pourquoi avoir choisi d’entreprendre dans la SexTech ?

Il y a un gros travail éducatif et de démystification à faire autour des sujets du sexe et des relations.

D'anciennes générations ont encore trop d'impact sur la pensée des nouvelles, que ce soit par leur parole, par leurs œuvres (films, etc..). Les acteurs de la sextech d'aujourd'hui se doivent d'avoir un impact positif sur la nouvelle génération.

La sexualité, c'est un sujet qui nous motive, qui nous concerne toutes et tous. Et c'est aussi un secteur ultra dynamique, qui a encore beaucoup un bel avenir notamment grâce à l'évolution des mœurs et sur une éducation sexuelle constante à mener. Et ça, c'est le boulot de tous les acteurs de la sextech, grâce à une communication qui aborde tous les sujets, des plus "tabous" aux plus basiques.




Σχόλια


Ο σχολιασμός έχει απενεργοποιηθεί.
bottom of page