top of page

La Fraise, gourmandise de peau

Quand certains commencent dans leur garage, d'autres comme Yann Segui démarrent leur aventure entrepreneuriale dans leur cuisine. Après plusieurs années de préparation, ses tatouages comestibles sont enfin prêts à être dégustés ! Rencontre avec un chef du plaisir !


Peux-tu nous présenter La Fraise ?

La Fraise c’est la marque d'une expérience sensorielle nouvelle à travers des tatouages éphémères comestibles à savourer directement sur la peau. Ce produit propose une approche ludique et sensorielle de la beauté et de la complicité.


Yann Segui, créateur de La Fraise

D’où vient cette idée de tatouage comestible ? Qu’est-ce qui t’a donné envie d’entreprendre dans le domaine de la sexualité ?

L'idée des tatouages comestibles est née lors d'un projet d'étude portant sur la cosmétique, où j'ai constaté un manque d'innovation dans le domaine des tatouages éphémères.


Mon choix d'entreprendre découle de mon attrait pour la création et les inventions. L'idée d'entreprendre dans le domaine de la sexualité s'est finalement imposée. Proposer des expériences sensorielles uniques, un produit qui favorise la connexion, encourage la communication non-verbale a été le moteur de mon projet.


Les premiers produits sont enfin disponibles. Une récompense après plusieurs années de développement. Quels ont été les principaux écueils à surmonter ?

Le lancement des premiers produits marque une étape importante après des années de développement. La principale difficulté a été de maintenir la motivation de recueillir des retours constructifs et d'évoluer continuellement pour proposer des produits de qualité et innovants.


Tu as été soutenu par la BPI ce qui est assez rare pour les entrepreneurs de notre écosystème. Comment as-tu fait ?

Un défi technique majeur a motivé ma décision de solliciter le soutien de la BPI. Cette démarche a renforcé la crédibilité de mon projet et m'a permis d'obtenir un accompagnement pour surmonter les obstacles rencontrés.


Pourquoi intégrer le collectif SexTech For Good ?

Pour bénéficier d'un réseau d'entraide et d'échanges avec des acteurs clés du secteur. Cette collaboration me permet de mieux comprendre les enjeux et les pratiques du domaine pour éviter les erreurs de solitude et d’isolement par lesquelles je suis évidemment passé ! 


Quelles sont les prochaines étapes ?

Rendre le produit disponible dans de nouvelles boutiques ainsi que sur une boutique en ligne, mais surtout, lancer des partenariat avec des artistes et créateurs de l’univers de l’érotisme afin de proposer une expérience artistique et sensuelle nouvelle ! 


Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page