M'Sieur Jérémy

Qui êtes-vous M'sieur Jérémy ?


M'sieur Jérémy est testeur "critique" (pas influenceur) en sextoys et parle de sexualité dite "masculine" par le biais de vidéos sur les réseaux sociaux (https://linktr.ee/msieurjeremy) et son site personnel. Sans communautarisme, le but est de faire la critique de produits destinés à un public professionnel ou non. Plaisir, handicap ou vie courante le tout avec une patte simple et spontanée !


Portrait de M'sieur Jérémy
M'sieur Jérémy

Qu'est-ce qui vous motive ?


La banalisation du produit, de la thématique. Arrêter de faire de la promotion (uniquement de la mise en valeur en fonction des sponsorings), être transparent avec les personnes et s'autoriser a prendre du plaisir.


Il y a une stigmatisation péjorative très importante lorsque l’on parle de sextoys pour les hommes, qui ramène à une pénurie sexuelle ou relationnelle… en pointant du doigt le droit au fantasme ou au plaisir.


Je voulais donc en parler à visage découvert, et ainsi conseiller les gens sur ce qui pourrait convenir à leurs envies et leur dire "c’est juste ok , t’as le droit de kiffer sur ça et je te conseille de faire attention à ceci ou cela , car tu risques d’être déçu".


Pourquoi avez- vous choisi d’entreprendre dans le domaine de la SexTech ?


Par envie, pour faire avancer les choses, les dire sans hurler, je n aime pas le militantisme bruyant. Pour moi parler de produits de l’intime comme je parlerais d’un smartphone à un bon ami, c’est un acte bien présent du droit à l’expression, mais qui laisse le choix à l’autre de l’écouter ou non .


J’ai également voulu aller à contre courant des méthodes de promotion actuelles. J’ai eu à un moment donné l’impression de devenir un "gigolo" pour boutique en ligne. J’en ai eu marre de voir des gens uniquement relayer des tournures commerciales, faussant le jugement, pour s’assurer des revenus.


J’ai donc décidé d’avoir une attitude plus singulière, moins rentable, mais qui me permet d’être fier de ce que je fais, et surtout de valoriser à mon niveau le droit de parler de sexualité avec mon point de vue d’homme.

Peut être est-ce une forme de militantisme, au final, que de dire que l’on a le droit de prendre du plaisir de la façon dont on a envie,

mais aussi de dire que ce n’est pas une obligation de se faire chatouiller certaine zone du corps parce que c’est en "top tweet" (à bon entendeur !) si on le souhaite pas.


Pourquoi selon vous est-ce important que ce secteur se développe en France ?


Il est temps de s'engager dans la voie de la valorisation et plus de la stigmatisation de la sexualité et des différentes formes d’amour.


3 mots pour définir la SexTech ?

#Sextech4love #plaisir #innovation